Tout savoir sur les remboursements des soins médicaux

La souscription à une caisse d’assurance maladie permet aux travailleurs ou aux particuliers de jouir d’une couverture. L’organisme de prestation sociale va s’occuper de régler la totalité des frais d’hospitalisation ou une partie des dépenses engendrées dans un établissement de santé.

 

Tout sur le bénéficiaire des remboursements des soins médicaux

Le remboursement n’est pas donné à n’importe qui. Les caisses de sécurité sociale ont règlementé l’octroi d’une allocation. Pour avoir droit à une compensation sur les frais médicaux, l’individu doit s’acquitter d’une cotisation auprès d’une mutuelle. Au cours du mois, il doit verser une somme qui équivaut au soixantième du salaire minimum de base horaire établi par le gouvernement. Sinon, l’allocataire doit avoir travaillé plus de 60 heures durant un mois. Dans le cas où le montant est payé tous les trimestres, le bénéficiaire doit assembler à son compte 120 heures de travail effectif. En outre, la caisse peut demander que la prestation soit déduite des trois de salaire. Le calcul se base sur le SMIC horaire pendant cette période.

Comme le principe de détermination de la somme de la cotisation varie d’un service de sécurité sociale à un autre, l’individu peut être obligé de verser une contribution pendant deux ans avant de jouir des privilèges d’adhésion à cet organisme. D’ailleurs, il doit remplir 1200 heures de travail en tant qu’employé d’une entreprise.

Le remboursement des frais de santé

Toutes les mutuelles de santé n’adoptent pas les mêmes procédures pour octroyer une compensation à leurs bénéficiaires. Pour obtenir l’allocation en provenance de la caisse, l’individu doit présenter des pièces justificatives. Lors de la consultation, il doit montrer la carte vitale. Elle est utile pour la transmission par voie informatique du dossier médical du patient à son service de prestation sociale. De cette manière, il recevra automatiquement le remboursement par virement bancaire ou par chèque.

Si la caisse n’a pas octroyé cette carte à ses prestataires, ces derniers doivent formuler une demande. Ils doivent expédier l’original des honoraires de l’hôpital à l’établissement. Dans le cas où l’allocataire adresse des copies de ses documents, il n’aura pas droit à une couverture. S’il s’agit de la première requête auprès de l’organisme, il ne faut pas oublier d’indiquer le numéro de compte bancaire pour l’envoi de l’argent.

1 commentaire

  1. Salut.
    Il est toujours aussi difficile d' avoir accès aux soins les plus basiques, des difficultés administratives, en majorité.
    et le monde verra bientôt la suppression de l' obamacare, censé aider les particuliers à prendre en charge une partie de ses frais d' hôpitaux

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *

Quelle est la première lettre du mot clnr ? :